Archive for the ‘Non classé’ Category

St_CatharinesAvec près de 130 000 habitants, Saint-Catharines est la plus grande ville de la région du Niagara dans le sud du pays, à seulement 15 minutes des célèbres chutes.
Ses nombreux hectares de jardins et ses sentiers encadrées par l’escarpement du Niagara, ont fait que St. Catharines est officiellement connue comme la « ville jardin ».

Elle trouve aussi son intérêt grâce à ses théâtres, festivals et aux loisirs plein air. Sentiers, parcs, parachutisme, nautisme, ski, aviron et pêche sont quelques-unes des activités récréatives en plein air disponibles pour les visiteurs. Les principaux parcs de loisirs dans la ville sont le Parc Montebello, le Parc de Lakeside et le Parc de Woodgale. (suite…)

Couvrant une superficie de 30 000 km2, ce parc national se trouve dans les territoires du Nord-Ouest au Canada, à environ 600 km à l’ouest de Yellowknife.

Cet endroit renferme de remarquables éléments dont des rivières, des canyons, des gorges et de la toundra alpine typiques des régions sauvages boréales. La pièce maîtresse du parc est la rivière Nahanni, l’une des rivières sauvages les plus spectaculaires d’Amérique du Nord, avec de profonds canyons, des chutes imposantes, un relief karstique, des systèmes de grottes (on y trouve des grottes karstiques) et des sources chaudes.

Le parc offre des exemples de presque toutes les catégories connues de fleuves ou de cours d’eau, ainsi que les chutes Virginia qui figurent parmi les plus grandes cascades d’Amérique du Nord. (suite…)

Avec une superficie environ 15 fois plus grande que la France une densité de population d’à peine 3.5 habitants au kilomètre-carré, le pays possède de grandes contrées sauvages avec des zones à écosystème unique.

Actuellement 13 d’entre elles sont inscrites sur la liste du patrimoine de l’humanité. Certaines sont protégées pour leur aspect environnemental et d’autres pour des critères historiques.

Chacune d’elles sont constituent des véritables lieux d’aventure et de découverte, particulièrement accès sur la nature. (suite…)

Au moment de choisir une destination pour partir apprendre l’anglais, le Canada est souvent délaissé par les étudiants francophones. Trop froid, le français y est parlé couramment, ce sont les principales raisons de ce dédain. Ceci est peut-être vrai pour Montréal ou Toronto, mais n’est pas le cas de Vancouver. Voici quelques raisons pour lesquelles je recommande Vancouver pour un séjour linguistique d’anglais.

Le français n’est pas parlé couramment, la ville se trouvant sur la côte et n’ayant jamais été territoire francophone. À cela s’ajoute le fait que le 80% de l’immigration provient de pays asiatiques. L’une des attractions à ne pas manquer est Chinatown, l’un des plus grands quartiers chinois du continent. (suite…)

Google+